L’évolution des baskets pour la femme

baskets pour la femme

Les femmes autant que les hommes apprécient les sneakers. Désormais, les baskets font partie des accessoires tendances y compris pour la gent féminine. Des modèles les plus fantaisistes aux prototypes classiques, petite rétrospective de l’histoire de ces chaussures de sport.

La naissance des baskets

Dès le début du 19ème siècle, les baskets femme ont commencé à se démocratiser avec l’élaboration du caoutchouc associé au soufre pour donner lieu à une semelle flexible, élastique et résistante à l’eau. Un peu plus tard, vers 1916, sont commercialisées des chaussures dénommées Keds et, l’année d’après, Converse met sur le marché sa chaussure All Star. En 1924, ce sont 2 frères allemands du nom d’Adolf dit Adi et Rudolf Dassler qui, créant des baskets, entrent dans la compétition pour athlètes au sein de la buanderie de leur mère. Ils fondent ensemble deux grandes marques célèbres de sportswear. Lors des Jeux olympiques de Berlin en 1936, c’est le fameux sprinter Jesse Owen, avec ses 4 médailles en or, qui met à la mode les baskets de l’époque. Jusque-là, ces espadrilles étaient réservées exclusivement au domaine sportif. A partir des années 1950, leur utilisation se répand dans la culture grand public avec la combinaison jeans/sneakers. Ces chaussures se présentent comme confortables, décontractées et pratiques. Elles deviennent un symbole d’anticonformisme bourgeois autant que d’émancipation de la femme à l’époque. Découvrez des conseils sur les tendances vestimentaires en consultant le site Mister Goodman.

L’émergence des grandes marques

En 1970, apparaît la fameuse marque de baskets américaine ayant pour logo une virgule et pour nom celui de la déesse de la victoire grecque. Cette marque est destinée à améliorer les prouesses athlétiques d’une jeunesse en perte de repères et qui trouve sa joie dans le sport et les nouvelles tendances vestimentaires contestataires d’une rigidité bourgeoise de moins en moins acceptée. Ainsi, durant ces années, c’est essentiellement la jeunesse désenchantée par le modèle de ses aînés qui jette son dévolu sur ces accessoires qui s’adaptent de plus en plus, par leur design, au fitness autant qu’aux codes vestimentaires de la rue. Ces adolescents et jeunes adultes, avec les baskets, cherchent avant tout à se forger leur propre identité vestimentaire de par un look bien plus cool et surtout pratique que leurs aînés, trop engoncés dans des règles sociales restrictives. Cet esprit mai 68 se poursuit à partir des années 80 avec le succès renversant des grands leaders ainsi que la popularité du football et du basket, entre autres, contribuant largement à propager cette culture streetwear.

Les Baskets femme modernes, une marque de féminité ?

Il apparait clairement aujourd’hui que les sneakers sont désormais incontournables et présentes à travers le monde entier pour les 2 sexes. Ces baskets, se déclinant en d’innombrables formes, coloris et dimensions selon les marques et le public, existent pour tous les goûts. Dès les années 80, après avoir été utilisés pour la lutte contre la lutte anti-raciste et les Jeux olympiques, les sneakers se diffusent principalement dans le milieu du hip hop et la NBA. Avec un boom commercial sans précédent et un sponsoring envahissant, ces nouveaux modèles en séduisent plus d’un et d’une. En effet, l’engouement concerne les femmes autant que les hommes qui misent sur plus d’élégance dans l’habillement sportif. Plus légères et courbées que celles des hommes généralement, les baskets femme s’adaptent mieux à la morphologie féminine en se diversifiant avec des couleurs plus gaies et flashy et des semelles plus souples. Vu le féminisme prédominant en Occident, les promoteurs de l’habillement sportif ont misé sur l’adaptation des sneakers femme à toutes les attentes de ces dames depuis leur naissance. Les chaussures de sport pour femmes sont devenues actuellement autant utilitaires que pratiques.