Comment porter des talons sans douleur ?

C’est incroyable le sentiment de beauté et de puissance que procure un talon haut aux femmes. Mais ce qui n’est pas si étonnant, c’est la douleur que ces chaussures peuvent provoquer après une journée ou une nuit entière d’utilisation.

En plus de l’inconfort, l’excès de talons hauts peut causer des problèmes à la colonne vertébrale, aux genoux et, surtout, aux pieds. C’est pourquoi vous devez faire attention lorsque vous les portez. En effet, en cas de douleurs et de problèmes de santé, vous ne pourrez plus utiliser cette pièce glamour et importante pour le look. La variété des modèles rend le choix de la meilleure chaussure plus difficile. Mais, en plus de penser à la beauté, vous devez faire attention à votre santé.

Porter des talons : quels conseils adoptés ?

L’idéal pour le quotidien est un talon de 3 à 4 centimètres de haut, avec un club plus large (partie physique du talon, qui détermine son modèle). Cependant, seules les femmes savent qu’en pratique, ce n’est pas possible.

Le chouchou des femmes est aussi celui qui présente le plus de risques pour la santé, selon les ergothérapeutes. Lorsqu’elle utilise des talons aiguilles, la femme concentre tout le poids de son corps sur l’avant des pieds, ce qui l’oblige à marcher avec les genoux pliés pour s’équilibrer, ce qui provoque des douleurs et des malaises.

Vous n’avez pas besoin d’arrêter d’utiliser le modèle stiletto. Une alternative est d’avoir différentes options pour chaque jour de la semaine, y compris avoir une chaussure à talon bas, qui est la plus recommandée. Le résultat esthétique peut ne pas être satisfaisant à 100 % pour toutes les femmes, mais l’amélioration de la qualité de vie, elle, le sera certainement.

Les médecins suggèrent que ceux qui ont parié sur le modèle Anabela (qui s’apparente à une plateforme) ont fait mouche. Comme la plate-forme s’étend sur toute la longueur de la semelle, elle peut mieux répartir le poids. D’autres bonnes alternatives sont les talons épais car ils offrent également un soutien au corps, sans trop forcer sur le mollet, par exemple.

L’utilisation abusive des talons peut causer, au moins, 5 types de blessures différentes aux pieds

Oignon

Outre les facteurs génétiques, le port excessif de chaussures serrées à l’avant, comme celles à bec fin par exemple, peut provoquer une déformation juste sous le premier orteil, que l’on appelle un oignon. Ce problème entraîne des douleurs, des inflammations et des infection.

Orteils en marteau

Le port de chaussures étroites et serrées à talons hauts peut entraîner l’apparition d’orteils en marteau, c’est-à-dire d’orteils en forme de griffe. Ce problème est causé par le développement de callosités sur le dessus des orteils et la formation de callosités sur la plante des pieds. Pouvez-vous vous imaginer marcher comme ça ? Les personnes qui ont déjà des oignons courent un risque encore plus grand de développer un orteil en marteau.

Névrome de Morton

La manque de circulation sanguine causé par des chaussures serrées, étroites ou hautes comprime les nerfs plantaires et provoque une inflammation. Il s’agit d’une lésion qui touche l’ensemble du pied, mais surtout les troisième et quatrième orteils. Le névrome de Morton provoque des douleurs et des engourdissements qui peuvent être soulagés en retirant la chaussure.

Gonflement du tendon d’Achille

L’habitude de porter continuellement des talons hauts peut entraîner une modification de la tension du tendon d’Achille, ce qui provoque des douleurs et par conséquent une tendinite. Certaines personnes peuvent même rompre le tendon, qui est responsable de la liaison entre la jambe et le mollet.

Instabilité de la cheville

La recommandation est que le talon ait entre 3 et 4 centimètres car, qui marche au-dessus de cette hauteur, court le risque fréquent d’avoir des entorses et des micro traumatismes, qui provoquent des douleurs récurrentes sur le côté extérieur (latéral) de la cheville.

Lorsque vous portez des talons, retirez-les quelques instants et étirez les muscles de vos cuisses et de vos mollets avec les mouvements que votre jambe ferait naturellement si elle n’était pas soutenue par vos chaussures hautes.

Les informations contenues dans cet article ne sont données qu’à titre indicatif. Ils ne remplacent pas les conseils et le suivi des médecins, nutritionnistes, psychologues, professionnels de l’éducation physique et autres spécialistes.

Symptômes et remèdes des pieds plats
Les collants colorés