Pieds crevassés : Comment les soigner ?

On dit que les pieds sont l’une des choses les plus laides qui soient.

Mais il y a beaucoup de beaux pieds là-bas.

En fait, tout n’est qu’attention et soins particuliers.

Malgré cela, les pieds sont généralement laissés de côté et il en résulte des pieds secs et fendillés qui ne sont pas agréables à regarder.

Même si vous ne voulez pas l’admettre, il est très possible que vous ayez ce problème.

Ou même si vous avez eu des pieds fendus ou si vous en aurez à l’avenir.

Il est donc très important de savoir comment en prendre soin et améliorer l’apparence de cette zone du corps.

Après tout, ce sont vos pieds qui font tout le travail de la journée, en supportant le poids de votre corps.

En outre, traiter ses pieds est une excellente chose, car on commence à se détendre et tous les problèmes disparaissent.

Alors, consultez ce post pour savoir ce que vous devez faire pour traiter vos pieds fendillés et quels sont les soins quotidiens qui vous permettront de vous sentir bien et calme et d’avoir de beaux pieds, hydratés et qui font envie.

Signes avant-coureurs

Résultat d’une friction ou d’une pression inadéquate à la plante du pied, la crevasse plantaire passe par différentes étapes avant de devenir véritablement problématique.

Les signes suivants appellent à la prudence quant à la possible apparition de fissures aux pieds :

  • Une couche de corne s’agglomère dans la région du talon et occasionnellement sous l’avant du pied
  • La zone atteinte présente un aspect blanchâtre
  • Les peaux mortes et les squames se multiplient
  • La peau plantaire est plus rugueuse et plus sèche qu’à l’habitude
  • Les ampoules aux talons reviennent fréquemment

Éventuellement, s’ils ne font pas l’objet d’un traitement, ces effets déplaisants provoquent des lésions plus graves comme les fissures aux pieds.

On distingue alors des signes comme :

  • Une perte d’élasticité de la membrane de peau sous le pied
  • La formation de crevasses aux talons et dans la zone de l’avant-pied
  • L’apparition d’une douleur aux pieds qui s’accentue pendant la marche
  • Des lésions parfois profondes pouvant se mettre à saigner

Une plaie ouverte comme la fissure au pied augmente grandement les chances qu’une infection s’y déclare.

Voilà pourquoi la manifestation d’une blessure profonde au pied ne devrait jamais être prise à la légère.

Causes et facteurs aggravants

Causée par une surproduction de kératine, l’apparition de fissures aux pieds peut être accentuée par une multitude de facteurs.

Ces facteurs peuvent être liés autant à l’environnement qu’au mode de vie du patient atteint.

Généralement, les conditions favorables à l’émergence des fissures aux pieds sont :

  • Une forte sensibilité de l’épiderme
  • La pratique d’un sport d’impact comme la course à pied
  • Un manque d’hydratation de la plante des pieds
  • Une mauvaise circulation sanguine, parfois attribuable à un pied diabétique
  • La marche pieds nus
  • Un surplus de poids
  • Le port de souliers offrant peu d’appui au talon, par exemple des sandales ouvertes ou des talons aiguilles
  • Un climat sec ou froid
  • Des malformations plantaires comme le pied plat ou le pied creux
  • Un débalancement biomécanique ou postural comme des genoux valgus ou varus
  • L’oignon de pied (hallux valgus)
  • Une pronation excessive lors de la marche.

Si vous soupçonnez qu’un élément biomécanique ou morphologique est à l’origine de vos craquelures aux pieds, le podiatre est une ressource à considérer.

Celui-ci dispose d’une foule d’outils pour diagnostiquer la cause du phénomène.

Conseils pour éviter le problème des pieds crevassés

La plupart du temps, la partie du pied qui se fissure et se crevasse est le talon.

Il y a des cas où la situation est si laide et si visible que seule une chaussure fermée peut la cacher.

Mais même dans ces situations calamiteuses, il est possible d’inverser le problème des pieds crevassés et de soulager la situation.

En général, les pieds fendus apparaissent à cause d’une négligence.

Le problème est que, lorsque les fissures sont trop grandes, elles peuvent atteindre le derme et même saigner.

Outre la douleur, les pieds finissent par devenir une porte ouverte aux infections, inflammations et autres problèmes.

Par conséquent, la meilleure chose à faire est d’éviter une sécheresse excessive des pieds et de maintenir un niveau d’hydratation adéquat.

Alors, regardez bien vos pieds et vérifiez le nombre de fissures qui apparaissent.

Si vraiment vos pieds sont crevassés, il est temps de commencer le processus d’hydratation.

Lavez donc bien vos pieds et laissez-les dans l’eau tiède pendant environ 15 minutes. Profitez-en, car c’est très relaxant.

Ensuite, passez un papier de verre ou une pierre ponce sur vos pieds, mais faites des mouvements doux, afin de ne pas irriter la peau.

Ensuite, utilisez une crème hydratante dont la formule contient de l’urée, de l’acide salicylique ou de l’acide lactique.

Ils ont un haut pouvoir d’hydratation.

Pour potentialiser l’effet, vous pouvez encore passer un film plastique autour des pieds après avoir appliqué la crème et dormir avec les pieds ainsi, frisés.

Dès le matin, vous verrez la différence.

Revenu

Si vous avez déjà testé certains produits et que vous n’avez pas résolu votre problème de pieds fendillés, une petite recette maison peut être très intéressante. Ainsi, battez dans un mixeur une petite bouteille de peroxyde d’hydrogène 20 volumes, un verre de glycérine liquide, 10 comprimés d’acide salicylique (connu sous le nom de Melhoral) et 10 cuillères à soupe de crème hydratante pour le corps ou pour les pieds.

Une fois les ingrédients bien mélangés, appliquez-la le soir après avoir bien lavé vos pieds.

Continuez ainsi jusqu’à ce que vous amélioriez l’apparence de votre talon fissuré.

Prévention

Puisque la majorité des déclencheurs des fissures aux pieds sont liés aux habitudes de vie, la prise de précautions est facile à orchestrer.

Les mesures suivantes peuvent en restreindre l’émergence :

  • Examiner régulièrement la plante des pieds, surtout en cas de diabète
  • Nettoyer quotidiennement les pieds avec un savon doux
  • Hydrater la peau du pied après le lavage et avant de dormir à l’aide d’une crème réparatrice
  • Éviter de marcher trop souvent sans souliers
  • Porter des chaussures adaptées à la morphologie des pieds
  • Modérer le port de sandales ouvertes ou de talons aiguilles
  • Faire l’acquisition de pansements-talonnières contenant un agent hydratant

Il peut être tentant de poncer la base du pied pour se débarrasser de la peau morte ou des callosités.

Toutefois, cette initiative doit être considérée avec prudence puisqu’elle est susceptible de déclencher ou de propager une infection.

Ici, une légère exfoliation devrait suffire, pourvu qu’elle vise un pied sain.

Traitements médicaux

Dans l’éventualité d’une atteinte plus sévère au talon et à l’avant-pied, une consultation en clinique podiatrique se veut une bonne option à considérer.

Suivant la formulation d’un diagnostic de fissures aux pieds, le podiatre propose des traitements tels :

  • Des soins des pieds, pour retirer les callosités et hydrater la peau
  • La prescription d’onguents topiques
  • Des orthèses plantaires sur mesure, pour corriger un déséquilibre à l’origine des fissures
  • Un pansement thérapeutique, pour protéger le pied atteint
  • Des chaussures conformes à la configuration des pieds

Comme il est possible que les lésions soient dues à un défaut structurel, le podiatre effectue parfois des tests complémentaires comme l’examen biomécanique ou l’imagerie posturale du pied.

Les crevasses au talon

Le talon joue un rôle indispensable dans le maintien de l’équilibre du corps.

Pour s’acquitter de cette tâche, il est soumis à une pression particulièrement forte.

En temps normal, quand le corps est équilibré correctement, la peau du talon ne subit pas une pression inégale.

Or, dans certains cas, l’épiderme de cette partie du pied est mal sollicité ou votre peau est particulièrement vulnérable aux conditions externes.

Combiné à un frottement et un assèchement du talon, ce débalancement provoque alors ce qu’on appelle des crevasses.

D’abord superficielles, les fissures peuvent éventuellement provoquer des entailles très profondes et s’infecter.

Ce problème de peau peut provoquer des douleurs et un inconfort allant jusqu’à rendre la marche pénible.

Même si elles sont généralement faciles à traiter, les crevasses du talon sont à prendre au sérieux.

Symptômes et signes avant-coureurs

D’apparence parfois inoffensive, le talon crevassé passe par un certain nombre de stades avant de devenir problématique.

Pour intervenir avant d’en arriver à l’infection, il convient de savoir en reconnaître les symptômes.

Cette pathologie de la peau du talon est facilement identifiable. Avant de se craqueler, elle présente les signes suivants :

  • Une peau tendue lorsque le talon est sollicité
  • Une peau sensible
  • Un assèchement considérable
  • Des démangeaisons
  • Une peau brunâtre

Ensuite, si la peau du talon ne reçoit pas les soins adéquats, celle-ci peut empirer et voir apparaître des crevasses douloureuses.

Les symptômes sont alors davantage tournés vers :

  • Un talon extrêmement sec dans son entièreté
  • Une peau blanchâtre, jaunâtre ou rougeâtre
  • Une desquamation (une peau qui pèle)
  • Des saignements au talon
  • Des lésions qui s’infectent
  • Des difficultés à se déplacer

Dans les cas les plus avancés, une plaie qui ne bénéficie pas du traitement approprié peut faire place à des infections plus graves.

Un pied d’athlète et une infection bactérienne font partie des pathologies susceptibles de s’y développer dans les conditions propices.

Si certains symptômes vous inquiètent ou que les crevasses vous font souffrir, il est important de consulter un podiatre ou un professionnel de la santé.

Il sera en mesure de déterminer les causes précises de votre condition et de vous proposer le traitement qui répond le mieux à votre situation.

Causes et facteurs de risque

Les crevasses du talon peuvent se manifester en réponse à des facteurs plutôt variés.

On peut entre autres évoquer des situations comme :

  • Un climat chaud et sec
  • Une déshydratation prolongée de la peau non traitée qui empêche la régénération des cellules cutanées
  • Des callosités non traitées qui se fendent
  • Le port régulier de chaussures ouvertes
  • La pratique d’un sport à haute intensité comme la course à pied ou le tennis
  • Le choix d’un soulier mal ajusté ou qui offre peu de support au talon
  • La marche pieds nus
  • Un surplus de poids
  • Un régime alimentaire faible en vitamines et minéraux
  • Une pronation sévère des pieds
  • Les pieds creux

Certaines maladies ou affections sont parfois aussi responsables de talons crevassés :

  • Le psoriasis : il assèche la peau et provoque une inflammation qui facilite l’apparition de crevasses au talon.
  • Le diabète : le pied diabétique n’a pas la même hydratation naturelle que le pied sain, il est donc plus sensible aux callosités et aux fissures.
  • L’hypothyroïdie : elle assèche et refroidit la peau, la rendant susceptible de craquer à divers endroits.
  • L’eczéma : cette maladie de peau provoque l’apparition de plaques et de démangeaisons qui permettent aux fissures de se développer.

Prévention des crevasses au talon

Bien que les crevasses au talon aient rarement des complications fâcheuses, il convient tout de même de savoir les prévenir.

Des mesures simples, mais efficaces peuvent être utilisées en ce sens :

  • Hydrater de façon quotidienne le talon et la plante des pieds
  • Retirer régulièrement la corne accumulée à l’aide d’une lime exfoliante
  • Prendre des bains de pieds afin de ramollir la peau et faciliter l’exfoliation
  • Choisir des souliers ajustés qui supportent les talons et l’avant du pied de façon adéquate
  • Maintenir un poids santé
  • Éviter les sports qui sollicitent le talon de façon excessive comme la course à pied sans la chaussure adéquate
  • Éviter le plus possible les chaussettes faites de matières synthétiques

Si toutefois l’adoption de ces dispositions ne parvient pas à soulager la douleur, une consultation chez un podiatre doit être considérée.

Traiter les crevasses au talon

Le podiatre est l’expert du pied sous toutes ses facettes.

Pour les douleurs musculaires, les troubles du squelette ainsi que pour les problèmes dermatologiques du pied.

Il est donc en mesure de prendre en charge le diagnostic et le traitement des crevasses au talon.

Après l’évaluation du pied par le podiatre, celui-ci met à votre disposition plusieurs types de traitement.

Il tentera cependant de sélectionner les thérapies les moins invasives possible.

Ses suggestions pourront pencher vers :

  • Les soins des pieds, avec des bains de pieds ou un prétraitement émollient supervisé par une équipe médicale
  • Des orthèses plantaires sur mesure, afin de corriger le débalancement et soulager le talon crevassé.
  • Le retrait des callosités gênantes qui peuvent causer des lésions
  • Des chaussures adaptées à la morphologie du pied, pour soutenir davantage le talon
  • Un pansement spécifique pour protéger le talon crevassé pendant la guérison
  • Une crème hydratante d’ordonnance.
Symptômes et remèdes des pieds plats
Les collants colorés